géographie
governement
population
langue
Religion
Géologie
Climat
Quand voyager
habits
code et ethique
seulement les pas
Paludisme
note de la fin
 

langue parlée à madagascar


d'un point de vue lexique, 90% des vocabulaires utilisés dans la langue malgache proviendraient de langues austronésiennes et de ce fait, la langue malagasy est acceptée comme dérivant d'un groupe malaio-polynésien. le reste des vocabulaires viennent du bantou, de l'arabe, du swahili et du sanskrit et est surtout utilisé dans la description des jours de la semaine, du bétail et des mots utilisés dans la divination ... des vocabulaires supplémentaires ont ensuite été empruntés de la langue français, de l'anglais et du néerlandais.

en dépit des variations liées aux caractéristiques des différents dialectes de chacune des 18 tribus de madagascar, la langue malgache "classique et officielle", le dialecte indigène de la tribu "merina" de la région montagneuse des hauts plateaux fut transcrit en caractères latins par les missionnaires britanniques par décret du roi radama 1 après consultation avec ces missionnaires, est étendue et comprise par tous les autres tribus de toute l'île de madagascar. le principe utilisé lors de la transcription du dialecte de la tribu "merina", et donc de la langue malgache actuelle est que les voyelles sont écrites dans des langues comme le latin tandis que les consonnes sont écrites comme en anglais.

la langue française, un héritage de la colonisation de madagascar par la france, est la première langue étrangère comme elle reste la plus largement utilisée et est fortement liée à l'administration et l'éducation à madagascar. dans les campagnes, il est plus difficile de trouver des gens qui parlent une langue étrangère, dont le français, à l'exception bien sûr des gens d'un certain âge, qui ont suivi «l'éducation» en français ou qui ont servi directement ou indirectement dans l'administration coloniale et pour lesquels malheureusement la langue française est toujours une langue de «commandement».

l'anglais commence à prendre de l'ampleur notamment parmi les jeunes dans les grandes villes mais ne dépasse pas en importance le français.
TEXT ON/OFF