ANDRINGITRA
ANKARAFANTSIKA
ANKARANA
BAIE DE BALY
BEMARAHA
ISALO
MANTADIA
MAROJEJY
MASOALA
MONTAGNE D AMBRE
RANOMAFANA
TSIMANAMPESOTSE
NAMOROKA
 

parc national ankarana


attrait :
  • tsingy ou karst,
  • lac sacré,
  • forêt sèche caducifoliée,
  • grottes de stalactites et stalagmites,
  • faune de mammifères dont les lémuriens tels les lémuriens couronnés et les mangoustes, les oiseaux et les chauve-souris,
  • les crocodiles
  • baobabs et plantes succulentes.

que faire :
  • randonnées et trekking,
  • observation oiseaux,
  • spéléologie.

logement :
  • loge,
  • bivouac.


le parc national ankarana est un spectaculaire paysage de pinacles et de cime de roches calcaires localement connu sous le nom de ”tsingy”, de grottes et cavernes, de forêts sèches caducifoliées abritant des baobabs ainsi que des plantes succulentes, ces derniers abondent en périphérie des tsingy, les forêts pénétrant parfois profondément dans les canyons et affaissements des tsingy abritant des colonies de lémuriens, oiseaux et d’autres animaux dont des mammifères endémiques de la région et du parc. la savanne typique d’un climat tropical sec est présente tant dans le parc ankarana comme dans ses abords immédiats. le parc national ankarana, particulièrement sur le plateau calcaire des tsingy, présente une végétation érophyle adaptée à la sècheresse, à l’ensoleillement et à la forte réflexion des rayons solaires sur la roche calcaire.

le système de grottes et cavernes dans le parc national ankarana, le plus long recensé en afrique, a servi de refuge à la tribut antakarana en temps de guerre, parfois pour de longues périodes, des restes d’ossements humains visibles dans certaines grottes de nos jours en sont la preuve. certaines parties des grottes ont été spécialement dédiée à la sépulture de rois antakarana et sont de ce fait liées à certains tabous et des interdits les protégeant de la profanation. le nom ankarana vient de la tribut antakarana laquelle vécu et encore vit dans les environs immédiats du parc national ankarana.

des rivières et ruisseaux coulent en permanence dans le parc national ankarana. certaines rivières souterraines abritent des crocodiles, particulièrement durant la saison sèche quand les larges rivières sont asséchées. certaines grottes, particulièrement celles dans les grands tsingy dans la région d’andrafiabe dans la partie ouest du parc national ankarana, montrent de très beaux échantillons de stalactites et de stalagmites et sont également abri pour au moins 14 espèces de chauve-souris dont les deux groupes, les microchiroptères qui regroupent les plus petits chauve-souris au monde, et les mégachiroptères qui comprennent les plus grands individus au monde.

grâce à son accès facile, de tous les tsingy à madagascar, les tsingy du parc national de l’ankarana sont les seuls accessibles en permanence durant toute l’année, sa variété faunistique, floristique et geologique, les tsingy de l’ankaranana constituent un arrêt obligatoire dans la découverte de madagascar.

pour des compléments d'informations vous pouvez visiter parc national ankarana
TEXT ON/OFF